Cher Agri
Accueil > Actualités

Tournesol

Information agricole du Cher
Le 23/04/2020 à 14:48 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Tournesol

Faire face aux oiseaux !

Attendre des conditions propices à une levée rapide des tournesols pour semer. Cette consigne est particulièrement importante à suivre pour limiter les dégâts de volatiles, pour lesquels les moyens de lutte ne font toujours pas leur preuve.



Des modalités de lutte aléatoires.

En variant les moyens de lutte, on limite l’accoutumance des oiseaux. Leur efficacité est souvent aléatoire mais ils peuvent atténuer considérablement les dégâts.  Pose d’effaroucheurs. Présence humaine régulière. Régulation des populations d’oiseaux .Attention, ces méthodes sont soumises à autorisation. Phénomène de dilution.

Conseils de la FDGEDA du Cher

Face aux dégâts dans les tournesols par les corvidés et les pigeons ramiers, problème récurrent depuis des années, la FDGEDA du Cher a imaginé et expérimenté diverses solutions afin de diminuer la prédation. 'Mais pas de révolution, ces solutions n’ont pas d’effets sur la durabilité' indique Jérôme Brunet, technicien à la FDGEDA en charge du dossier.'Tout d’abord comme le souligne Terres Inovia, l’efficacité d’une lutte contre les oiseaux se joue au niveau de la qualité de la préparation de semis du tournesol. Elle doit bénéficier d’un lit de semences fin, si possible humide avec un sol réchauffé afin que la graine germe rapidement. Il faut semer avant l’annonce d’une pluie. Si beaucoup de semis sont en place, le phénomène de dilution peut aussi ralentir les dégâts' insiste Jérôme Brunet. Respecter ces conditions réduit la destruction du semis.

Ensuite la FDGEDA met en avant divers moyens de lutte et d’effarouchement, visuels ou olfactifs, qui peuvent ralentir les dégâts. Il propose la pose des cerfs-volants, d’épouvantails, la voiture radio, le canon Tonnfort, le robot effaroucheur (il se déplace de façon autonome en lançant des cris de rapaces), 'ces dispositifs perturbent les oiseaux mais ces derniers peuvent s’habituer à leur régularité' explique Jérôme Brunet.



Déclarer ses dégâts

Terres Inovia invite les agriculteurs à enregistrer les déclarations de dégâts sur les cultures oléoprotéagineuses dont le tournesol sur son site (via le lien https://urlz.fr/cqhs).  Cette démarche vise à informer les directions départementales des territoires (DDT) des dégâts d’oiseaux et gibiers sur oléoprotéagineux. Elle permettra d’obtenir des informations en vue d’un éventuel classement nuisible des espèces, en particulier le pigeon ramier ou palombe, dans le département. Elle pourra également être utilisée par Terres Inovia pour réaliser un bilan national et mener des études, tout en garantissant l’anonymat des répondants.

Retrouvez un article complet dans l'Information agricole duCher du 24 avril

 



    Imprimer cet article

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Cheragri.fr
DERNIERES NEWS
https://cheragri.fr/bibliotheque_pdf/Bulletin%20abonnement%20iac/Bulletin-abonnement-iac-cheragri-2019.pdf
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter
CherAgri

CherAgri
2701, route d'Orléans
18230 ST DOULCHARD
Téléphone : 02 48 23 45 80